Fukushima mon amour

Ces temps-ci, le must-have si on veut être « it », c’est le vert. C’est green, le vert! Super green, même.

D’abord parce que c’est bientôt l’anniversaire des 25 ans du feu d’artifice de Tchernobyl, et que pour fêter ça on va y construire un gigantesque parc à thème. Construit pour durer 100 ans, il protègera le monde de la radioactivité qu’il y a dedans (qui elle sera encore là dans 10.000 ans mais c’est un détail, l’important et c’est pour ça que je le mets dans une parenthèse c’est que c’est des français, Vinci et Bouygues, qui vont s’en occuper).

Après y’a Fukushima, où les japonais ont besoin du savoir faire français (souvenez-vous, les frontières qui arrêtent les nuages radioactifs tout ça) pour dépolluer leur bordel. Du coup c’est Areva qui s’y colle pour retraiter leur flotte radioactive afin de la remettre dans les biberons des petits chinois dans le circuit de refroidissement de la centrale, le temps qu’on puisse l’éteindre (6 à 12 mois) et qu’on la démonte (au moins 10 ans). Les déchets? Ben on en fait des jouets qui brillent la nuit, des meubles Ikea ou de la nourriture pour poisson d’élevage, t’inquiète on gère…

Enfin y’a les élections qui approchent. En Allemagne, les verts sont au top dans les sondages. Chez nous c’est Nicolas Bulot qui se peint en vert et monte dans les enquêtes, jusqu’à ce que les médias trouvent une nouvelle marotte, genre Ségo (qui revient) Hollande (qui fait de la pub pour Weight Watchers) DSK (qui se tâte) Borloo (qui titre à 12°5 dans les sondages, tout de même!) etc…

Sinon les patrons de Transocean se sont accordé de généreux bonus cette année, au vu des résultats exceptionnels qu’a fait leur société.
C’est qui? Ah ben c’est ceux qui avaient la charge de gérer la plate-forme DeepWater dans le golfe du Mexique. Mais si, c’est eux les Valérie Damidot qui ont décidé de tout repeindre en noir vu que ça fait tellement plus chic!
Non franchement, et Sarko est d’accord avec moi, des employés qui bossent bien et dont leur boîte fait des bénefs, ils méritent une petite prime, non?

Publicités