mal au front

Cet aprèm, pendant que mes collègues s’engueulaient sur un détail technique tellement insignifiant que je vois toujours pas pourquoi ils en ont fait tout ce foin, j’avais ma musique dans les oreilles et un casque anti-bruit (-20dB) par dessus. Peinard.

Et comme il était impossible de me concentrer sur le boulot j’ai décidé d’enrichir mes connaissances personnelles en surfant sur le site du FN.
Oui je sais, maso le gars…

Bon, d’abord il faut dire que j’étais tombé sur cet article édifiant, dans lequel on apprend les méthodes de racolage recommandées par le directeur de campagne du FN.
Dominique Martin, directeur de campagne de Marine Le Pen, , donne ses conseils pour séduire les électeurs, et on se croirait à un cours de vente pour commerciaux VRP spécialisés dans le double-vitrage…

Morceaux choisis:
« Oui, ça s’apparente à des méthodes commerciales. Les électeurs sont des chiffres, des nombres, il faut faire du chiffre »
« C’est la maquette […] qu’on va mettre dans les boîtes aux lettres. Y aura un coeur, et y aura une petite fille qui va chanter… Pour faire bien démago. »
« Y a un mois, moi, j’ai fait le repas des anciens […] Et comment ça va René? Et comment ça va Marcel?  Et bien bien démago, puisque j’y suis allé avec trois de mes quatre enfants. »
« La semaine d’après, je suis allé à la paëlla des Portugais. Ça vote aussi. Mais je ne suis pas passé par l’entrée là, j’ai été encore plus démago. Parce que les Portugais ils font tout eux, à la main, roulé sous les aisselles. Je suis passé par l’arrière, dans les cuisines, voir les petites mains. Et rentré dans la salle. »
« L’électeur, le client ne croit que ce qu’il voit. Plus votre nom est dans le journal, plus on entend votre nom à la radio, plus on vous voit, plus vous êtes crédibles. »

Sans commentaires.

Après j’ai entièrement lu la page wikipédia consacrée au FN. Intéressant, même s’il y a beaucoup de batailles de clocher sur « est-ce que le FN est d’extrême droite? est-il nationaliste? est-il fascisant? etc… »

On y découvre que c’est un vaste fourre-tout de nationaliste, d’identitaires, de racistes, de cathos, de royalistes, de pauvres bougres déçus de la politique qui sont prêts à croire les boniments qu’on leur sert, etc.

Et que leur programme, ben euh, comment dire…

Alors pour en avoir le cœur net je suis allé à la source, sur le site du FN, lire leur programme.
Détail rigolo, leur site est en .com, pas en .fr ou .org , sous-entendant qu’ils ne sont pas un(e) parti/assos’/organisation ni français mais bel et bien une entreprise commerciale.
Et là bien classé par thème on retrouve leur programme, superbement exposé à chaque fois par un diptyque constat/mesures. Bon il y a quelques trous, des liens qui mènent vers rien du tout, des oublis (pas d’économie électronique, ni d’internet, ni de médias, par exemple).

Alors on a quelques propositions édifiantes:
Pour lutter contre le pétrole on va re-développer le charbon et encourager les centrales nucléaires de 3ème et 4ème génération (quand on voit ce que ça donne pour les 2 premières…), mais aussi développer les carburants verts hyper polluants (et quand le paysan produit du bioéthanol il produit pas de carottes…).
La pollution c’est pas bien, les Verts sont des extrémistes de gauche, il faut protéger les animaux et empêcher qu’on les abandonne, et revenir dans les années 50 où c’était bien mieux.
Niveau économique: sortir de l’euro (pas sûr que ça nous aide beaucoup, surtout à une parité 1 euro = 1 franc… il aurait surtout fallu ne pas y entrer), empêcher les délocalisations tout en supprimant complètement le droit du travail et les 35 heures…, supressions de toutes les aides aux non français, politique d’encouragement au retour, suppression d’un max de fonctionnaires, voilà.

Il y a plein d’autres choses mais j’en avais marre de lire des conneries.
Promis, dès qu’ils ont un programme au point j’y jetterai un œil plus perçant et critique.

Ah oui, petit détail intéressant. Marine Le Pen se plaint de la politique d’immigration de la France , de l’Europe et de l’espace de Schengen. D’accord.
Sauf qu’en même temps en tant que députée européenne elle est classée 724ème sur 736 sur sa présence à Bruxelles, sans jamais avoir rendu le moindre rapport ou fait la moindre allocution. Bizarre quand on pense qu’en étant au cœur du système elle pourrait tout faire pour faire bouger les choses en son sens…
Serait-elle plus intéressée par le salaire de député que par les pouvoirs et devoirs que le mandat amène?

Et pendant ce temps on retrouve des mères de famille qui discutent ouvertement devant l’école de combien elle est sympa Marine, et elle explique bien, et elle est pas comme son père, et elle a raison les immigrés ça peut plus durer.
Qu’ils y croient me désole, je me dis « mort aux cons! », mais entendre ça de fils et petits-fils d’immigrés, ça me révolte.

Publicités