Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Les Eyzies

Je vois ça d’ici.

Nous sommes en Dordogne, en 20 000 avant JC (Jérôme Chomet, un copain de CE2, il a mal tourné d’ailleurs: il est maintenant ratisseur dans la brigade des feuilles de Saint-Fargeon-sur-Amou après avoir été caissier au Monoprix de Laclade), soit en 18 000 avant le type mort sur un bout de bois.

Comme il fait bon vivre ici! Dans cette région giboyeuse, gorgée de soleil, tempérée, où règne une délicieuse douceur de vivre typiquement française.

Nous voyons un homme s’approcher de l’entrée d’une grotte. Il a bien mangé, il cherche un endroit pour faire la sieste, il a sous le bras quelques bouts de charbon qu’il va utiliser pour gribouiller sur les murs. Il se retourne, il est beau dans ce rayon de soleil qui dore ses cheveux.
C’est un homme de Néanderthal. Il ressemble à Yves Coppens.
Pour la première fois de l’histoire il va découvrir les grottes de Lascaux…

—————————–

Bon, toutes ces conneries, c’est ce qui tourne dans la tête de l’illustre inculte auto-proclamé sauveur du monde, de la France et des roms qui polluent notre belle campagne, ce petit gars qui gère notre beau pays en le menant doucement mais sûrement vers la guerre civile ou le tiers-monde.

Il y a 20 000 ans, il faisait entre -10°C et -30°C en Dordogne. Pour la douceur de vivre tu repasseras, on devait au contraire sacrément se cailler les miches, un peu comme à Edmonton.
Les plaines giboyeuses devaient plutôt ressembler à une vallée de larmes et tant pis si tu as oublié ton mouchoir. Et en plus ta maman a pas fini de te tricoter ce joli bonnet en laine de mammouth doré.

Ah oui, j’oubliais: à cette époque, l’homme de Néanderthal avait disparu depuis déjà 13 000 ans. Broutille, bagatelle, détailCertains en ont fait des gorges chaudes, d’autres se sont plaints que la grotte fermée à tous ne le soit pas pour certains, et que les règles soient faites pour être violées, comme les lois.

Étant de Cro-Magnon, il ressemblait donc bien plus à Yves Coppens, qu’à Besson ou Hortefeux.

Passer 50 minutes dans les grottes (au lieu des 35 autorisées) sans choucroute sur la tête, éclairé par les explications d’Yves Coppens, et ne retenir que des conneries, ça me sidère. Il a du tapioca dans la tête ou quoi?

Je l’imagine en Egypte, déclamant sans honte: « Du haut de ces pyramides, 20 siècles d’épisodes de Scoudidoo nous contemplent. Je me souviens particulièrement de ce gardien du parc d’attraction qui se déguisait en momie pour faire fuir les touristes afin de pouvoir fouiller à sa guise la grande pyramide afin d’y trouver un trésor caché. Jamais je n’oublierai cette phrase: ‘Sammy, j’ai peur!’… »

« Entre l’universel et le terroir, il y a Lascaux » a dit ce crétin patenté.
Au lieu d’essayer de faire du Malraux, il aurait mieux fait de la fermer, sa Bush…

PS: Après avoir visité les grottes de Carla, Yves Coppens aurait déclaré que jamais il n’avais vu autant de peintures rupestres, preuves d’un important passage…

Publicités

One Comment on “Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Les Eyzies”

  1. Mahie dit :

    Et pourquoi ce champignon ambulant ne porte-t-il pas de bonnet en papier sur la tête? Alors que tout le monde en porte! Il a peur de mourir de honte? Prétentieux en plus de ça!!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s