Vanina-ah-a-ah-a-ah-a-ah…

Vous voulez peut-être savoir pourquoi ma carrière de chanteur d’opéra va bientôt se terminer:

La réponse est: uvulo-palato-pharyngoplastie avec amygdalectomie et septoplastie.
En un mot UPPAS.

Un petit peu d’histoire:
Très tôt l’homme a appris à ronfler, très fort. Tout ça pour faire peur aux ours s’il leur prenait l’envie de venir voir ce que venait foutre ce petit gars tout malfoutu dans sa tanière avec son feu, ses bouts de bois et ses cailloux.

Et donc maintenant aussi, tout mâle normalement constitué ronfle, même s’il y a pas d ‘ours à faire fuir. C’est parce que c’est écrit dans les gênes de la femme: si son mec ronfle pas, c’est pas un vrai mec capable de faire fuir les méchants plantigrades, alors elle va chercher ailleurs un gars qui en a dans le calcif et dont la voix fait fuir les gros trucs velus avec des doigts pleins de baffes.

Dont moi. En effet il paraîtrait que je ronfle. A peine. Légèrement. Très peu. Mais suffisamment pour empêcher les autres (dont madame, le voisinage et le club des insomniaques de la grande ville d’à côté, j’ai même été détecté à 3,8 sur l’échelle de Richter…) de dormir.

Pff, bêtise que tout cela pensais-je en me rendant chez l’ORL.
Or celui -ci a confirmé: surpoids, grosse luette, grosses amydales, grand voile du palais (tout est gros chez moi!), plus cloison nasale déviée = ronflements.
Alors il m’a proposé un jeu rigolo: il m’a branché tout un tas de trucs, bien collés à l’élastoplast que pour enlever ça sur tes poils c’est du pur bonheur, avec un tuyau dans le nez et un appareil qui enregistre le tout pendant toute une nuit.

Verdict: apnée sévère. Cool j’ai dit, comme dans le grand bleu? J’ai couru m’acheter une tenue de Jacques Mayol.
En fait non. Quand je dors, 20 fois par heure j’arrête de respirer plus de 10 secondes, et 2000 fois par heure je ronfle à 91 décibels. Donc je dors mal, je me repose mal, ça nuit à ma santé et à mon cerveau.

Faut tout couper qu’il m’a dit!

Donc voilà, le 11 juin je me fais tout charcuter: le nez, la luette, les amygdales, le voile du palais. 3 semaines d’arrêt maladie. Méga hypra giga téra péta mal à la gorge, tellement que tu perds entre 6 et 10 kilos pasque tu peux rien avaler.

Et donc ma carrière de chanteur à minettes tombe à l’eau. Parce que tout ça va avoir un effet possible sur la caisse de résonance qu’est ma bouche et donc sur ma voix.

Tu vas voir qu’avec tout ça je vais me retrouver avec plein d’ours dans ma maison…

Publicités

7 commentaires on “Vanina-ah-a-ah-a-ah-a-ah…”

    • El marido! dit :

      Contrairement à toi, je ne trouve pas ça oppressant du tout.
      Ça me rappelle pendant le film Le Grand Bleu, tous les spectateurs retenaient leur respiration… 🙂

  1. Mahie dit :

    Ben le film m’avait pas oppressé 🙂 Mais là je dois dire… J’ai envie de prendre une grande goulée d’air quand je les vois faire!

  2. Candy Froggie dit :

    donc le dave en toi va devoir prendre sur lui! heureusement un bon vieux play-back peut faire des merveilles 😛 … bon courage pour les suites de l’op’!

  3. virginie dit :

    bon courage à toi
    j’espère que de jours en jours ,ça va mieux et je te souhaite bon courage jusqu’à vendredi surtout…
    biz de la haut-savoyarde!!!
    😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s